14
Aug-2015

Festival 2012

Comment la Saharienne a coordonné la première édition du Festival International Des Cultures Sahariennes en février 2012 à Fada au Tchad ?

A l’origine, notre proposition de créer unfestival des cultures Sahariennes au cœur de l’Ennedi, haut lieu touristique, aété acceptée par L’OTT, les ministères du tourisme et de la culture. Sa mise enplace « un pari gagné » a permis d’offrir aux nomades une occasion de se rencontrer et aux touristes européens de découvrir leur culture.

Notre objectif était de répondre aux préoccupations des acteurslocaux au sujet de la valorisation du capital touristique et culturel du nordTchad, dans une perspective de progrès économique.

C’est ainsi que nous avons créé un comité qui a travaillé sur le projet et son développement,en apportant un appui technique tout en réduisant les impacts environnementaux négatifs.

L’étude de faisabilité réalisée sur le terrain,grâce à plusieurs missions a permis de prendre conscience du projet, derencontrer les acteurs locaux, et de s’assurer que sa mise en œuvre était pertinente.

L’organisation du festival
  • Selon un programme conçu par l’équipe de la Saharienne, lesgroupements de femmes nomades ont construit le village des artisans, le village d’accueil, celui d’hébergement destouristes et des invités. Au total, plus de 300 tentes nomades équipées demobiliers traditionnels, de sanitaires écologiques, alimentées en électricitéont été mises en place.
  • Les autorités locales se sont impliquées poursensibiliser, informer et faciliter la venue sur site des nomades ainsi queleur prise en charge.
  • Les différentes sous- commissions (hébergement,welcome, logistique, sécurité, restauration..) ont travaillé selon desdirectives bien précises pour que le festival soit une réussite.
La programmation
  • En lien avec le délégué du ministère de la culture, la programmation artistique a étémise en place : Sur trois journées ont été produites des manifestationsartistiques inédites (chants, danses, jeux agaras, etc.)
  • Des courses de chameaux, avec attribution de prixpar des jurys constitués de personnalités locales et étrangères ont eu lieu.
  • Des concours (le plus bel animal, le plus beauharnachement, le plus beau costume etc.) ont été réalisés.
  • Des conférences ont été animées par deschercheurs et des personnalités venus de France.
La logistique
  • Un espace restauration a permis de valoriser la gastronomie locale.
  • Une présence d’animateurs assurant la sonorisation et l’entretien a permis un bon déroulement des cérémonies.
  • Une sécurité, assuréepar les services de l’Etat, le gardiennage du site et par un poste de secours,a été mise en place.
La communication
  • Une communication assurée par les médias internationaux et locaux a permis de relayerl’information.( Etaient présents les représentants de Marianne, Treck Magazine,la vie, Radio France Internationale, Terre Sauvage, Echos touristique, TV5,Africa 24, la Provence, le Monde, Rue 89, sans oublier les medias locaux.)
L’événement en chiffres
  • Présence de sonexcellence le président de la république M. IDRISS DEBY ITNO, des membres de songouvernement et des autorités locales.
  • Un minimum de 3000visiteurs, des artistes et représentants des régions
  • Plus de 50 associations
  • Plus de 100 agents del’Etat mobilisés pour l’événement, travaillant en transversalité avec le comitéde pilotage
  • 200 personnalités VIPdont 12 venus de France
  • 35 agences de voyagesFrançaises et étrangères
  • 150 touristeseuropéens
  • Plus de 15 représentants de presse
  • Les représentants desambassades étrangères (USA, de l’Algérie…)
Les raisons du succès de ce projet
  • Le soutien de son excellence le président de la république, M. Idriss DebyItno
  • Les années 2011-2012 marquent clairement le point de rupture avec le passé en matière de politique touristique : les engagements du président Idriss Deby et des autorités locales vont dans le sens d’une nouvelle politique touristique.
  • Le retour de la paix et de la sécurité dans le nord.
  • L’existence de sites exceptionnels : Les massifs de l’Ennedi et du Tibesti sont des cadres magnifiques. L’Ennedi est un livre ouvert sur la préhistoire du Sahara, while remaining a place to live, où se mèlent passé et présent.
  • Les populations nomades sont avides d’échanges et de rencontres. Elles ambitionnent de participer au développement touristiquede leur région et d’être responsables de son organisation.
  • L’activité touristique au Nord Tchad notamment au BET pourrait constituer l’un des secteurs pouvant être des plus prometteurs et représenter dans le long terme la deuxième source de revenus du pays.
  • Forte volonté de valoriser cultures et patrimoines Sahariens
  • Le partenariat mis en place avec L’OfficeTchadien de Tourisme.
  • L’implication de Point Afrique pour créer une synergie autour du festival : La Saharienne a facilité les démarches en introduisant son président M. Freund auprès des autorités tchadiennes, rendant possibles les vols charters au nord Tchad.

La réalisation de ce projet n’a été possible que grâce au soutien dès la première heure, de son excellence le président de la république, M. Idriss Deby Itno, qui a témoigné par sa présence de la nécessité de préserver la culture des populations nomades, et de promouvoir le tourisme.

Perspectives
  • La culture étant le premier facteur d’attractivité d’un pays, l’éditionannuelle d’un festival des Cultures Sahariennes, servira de vecteur derencontre entre nomades et touristes.
  • Dans le cadre de notre programme« tourisme et culture » Travailler avec d’autres partenaires pour ladesserte aérienne et mettre en place une stratégie de conquête sur lesmarchés européens.
En Conclusion

L’organisation et la réalisation du festival, lamise en place des vols charters ont permis la réussite d’un projet touristiqueet culturel très attractif, qui, de l’avis de tous est un succès qu’il convientde renouveler, en tenant compte des imperfections constatées qui devront être corrigées.

0

 likes / 0 Comments
Share this post:

comment this post


Click on form to scroll

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec